Le choix du partenaire – Partie 4

LES QUALITÉS PERSONNELLES

couple1L’importance des qualités

Quelles qualités aimeriez-vous trouver chez la personne que vous épouserez ? Certains jeunes gens disent ceci : « La jeune fille que j’épouserai doit être belle, pleine de talents et instruite. Elle doit venir d’une famille aisée, ayant une bonne place dans la société».

Plusieurs des qualités énumérées ci-dessus peuvent être désirables, mais elles ne garantissent nullement un mariage heureux. Il se peut très bien, en fait, qu’une jeune fille fort belle soit fière et vaniteuse, simplement en raison de sa beauté. Qui sait si, après son mariage, elle ne sera pas tentée d’utiliser cet appât pour attirer à elle d’autres hommes ?

La demoiselle issue d’un milieu aisé exigera peut-être de son jeune mari, qui débute juste dans son travail, une multitude de cadeaux bien au-dessus de ses moyens.

La beauté, l’instruction et une bonne position sociale ont certes une grande valeur, mais il existe d’autres qualités, plus appréciables encore, telles qu’un caractère agréable, des intérêts communs, d’excellentes habitudes et une bonne santé.

Le caractère personnel

Avec qui désirez-vous passer le reste de votre vie? Cherchez-vous un partenaire agréable ou une personne qui se plaigne continuellen1ent ? Voulez-vous un conjoint sympathique ou querelleur ? patient ou toujours énervé ? gentil ou dominateur ? prompt à pardonner ou rancunier ? serviable ou exigeant ? généreux ou égoïste ? confiant ou soupçonneux ?

Cherchez-vous une personne qui jouisse d’une bonne réputation ou quelqu’un dont les mœurs soient douteuses ? Un partenaire honnête ou quelqu’un susceptible de vous tromper ? Un travailleur ou un paresseux ? Un homme, une femme capable de persévérer ou, au contraire, de se décourager facilement? Un être sur lequel vous puissiez compter ou alors quelqu’un qui soit indigne de votre confiance ?

Le caractère se développe tout au long de l’enfance. C’est pourquoi le foyer dans lequel la personne que vous voulez épouser a grandi vous donnera une idée de ce qu’elle est. Les proverbes sont souvent justes : « Tel père, tel fils ! » ou « Telle mère, telle fille ! ». L’enfant suit souvent l’exemple de ses parents.

N’oublions pas cependant que la grâce de Dieu peut toujours contribuer à la transformation d’un chrétien, même si ce dernier n’a reçu qu’une très pauvre éducation dans sa famille. D’un autre côté, on rencontre parfois des enfants, issus d’excellents milieux, et qui refusent obstinément de suivre l’exemple qui leur a été donné. Vous pourrez donc observer le foyer dans lequel a été élevé votre ami(e), mais ne fondez pas votre jugement uniquement sur cette base-là.

Demandez à Dieu de vous aider afin que vous puissiez devenir le meilleur compagnon possible pour celui, ou celle, qui sera appelé à vivre à vos côtés.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>